Chantier pédagogique JDAYD 2011 PDF Imprimer Adresse email
Écrit par VIEILLEDENT David   
Mardi, 18 Janvier 2011 16:35

image004 

 

  • Implantation et réalisation de 6 nouvelles bornes fontaines Village de JDAYD au Sud Est du Maroc + Plantation d’arbres autours des 12 bornes Fontaines
  •  Installation d’un chauffe eau solaire pour le complexe social et dispensaire
  •  Relevé Topographique : levé topographiue pour dalot submersible, mise à jour plan de récolement Jdayd et Jdayd 2, avant projet sur le village "d’ Lmbdiaa" 
  • Etude d’impact pour la réalisation d’un LavoirTravaux en pisé pour dispensaire et clôture du complexe social

 

 

 

I - LE PORTEUR DU PROJET

 

L’Association « EAUSOLEIL-PACA »

Adresse :   Chez M. CAUFAPE Bernard

Résidence Le clos Louis Mathieu Verdilhan

13 av. de la Grognarde – Bât 2

13011 Marseille

 

En partenariat avec

Le LYCÉE DES METIERS RENÉ CAILLIÉ : 173 bd de St Loup – 13011 MARSEILLE

  • 6 élèves de 1ère Gros Œuvre (Bac pro TBORGO)
  • 6 élèves de Terminale Energétique (Bac Pro TISEC)
  • 2 élèves de Terminale Topographie (Bac Pro TOPO)

M. Bernard CAUFAPÉ : Porteur du projet et responsable du Génie Civil

Professeur de Génie Civil Lycée des Métiers René CAILLIE,

Président d’EauSoleil-PACA

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. - Port : 06.13.86.43.43

 

M. Gérard BONANNO : Responsable de la partie énergétique et adduction d’eau

Professeur d’Energétique

Vice Président AES-PACA

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. - Port : 06.74.87.35.65

 

M. David VIEILLEDENT : Responsable des levés topographique du terrain

Professeur de topographie

Membre d’AES-PACA

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. – Port : 06.01.85.25.52

 

Info sur les actions menées par les lycéens de Marseille sur des projets de l’association Eausoleil-PACA :

Site du lycée des métiers René Caillié : www.lyc-caillie.ac-aix-marseille.fr rubrique « vie lycéenne »

 

Le LYCEE DES METIERS DOMAINE DE L’EGUILLE : 840 Avenue d’Eguilles – BP 70039

84 271 VEDENE CEDEX

  • 4 élèves de Première TP (Bac pro TP)

M. Gilles BERNARD : Professeur de Génie civil lycée Professionnel Domaine de l’Eguilles

Responsable Travaux en pisé

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. - Tél : 04.90.29.54.41

 

II – CONTEXTE DU PROJET 2011/2012 ET ETUDES PREALABLES :

Contexte géographique :

Le village de JDAYD est situé dans le Sud-Est marocain (voir carte ci-dessous) à environ 700 km de Marrakech.

 

image006

 

Un gros problème d’isolement : ce village se trouve à  20 km de TAOUZ (où nous trouvons une route goudronnée) et à 90 km de Rissani (premier village important pour s’approvisionner).

Situation à proximité de la frontière algérienne.

Ce village est à l’écart de la piste principale TAOUZ – ZAGORA. Seule une auberge située à 5 km du village permet de créer des échanges sur le plan touristique dans cette zone.

image008

 

Bénéficiaires :

  • La population est composée de 27 familles dont 10 familles de nomades (dont 5 séjournent plus régulièrement prés du village), soit environ 225 personnes.
  • Une quarantaine d’enfants sont scolarisés en primaire, 24 enfants sont prévus pour la garderie et une quinzaine d’enfants de moins de 3 ans pour la crèche.
  • Les populations des villages isolés de la région par rapport au développement des soins de proximité grâce au dispensaire.
  • Les Nomades avec leurs troupeaux de Dromadaires, de chèvres… qui viennent régulièrement dans l’Erg pour nourrir leurs animaux.
  • Une famille de nomade sédentarisé à 1,5 km de l’auberge (avec l’espoir que d’autres nomades viendront s’installer)

Contexte économique :

  • Avancée du désert : désertification et absence d’eau.
  • Précipitations réduites : perte des jardins et d’une partie des palmiers de l’oasis.
  • Les hommes n’ont donc pas de travail sur place et sont absents pendant la semaine.
  • Leur activité est le plus souvent la vente de fossiles, le travail de serveur ou l’entretien dans les auberges de MERZOUGA (60 km environ), travail de maçonnerie, ouvriers dans les mines de TAOUZ et dans les montagnes voisines.
  • Les jeunes sont obligés de quitter le village par manque de travail. Une seule auberge créée par un jeune de ce douar se trouve à 5 km.
  • Les femmes sont chargées des tâches ménagères (pain, repas, corvée d’eau, ramassage du bois…). Elles ont la charge des enfants et font un peu d’artisanat (essentiellement des broderies et du tissage).
  • Des familles nomades viennent occasionnellement « grossir » le nombre des habitants (4 familles plus régulièrement).
  • Quelques chèvres, moutons, poules, lapins, une famille possède des dromadaires.
  • Pas d’infrastructure, seulement des maisons en terre (traditionnelles), une école – Aucun moyen –

Contexte politique :

  • JDAYD fait partie de la Commune Rurale de TAOUZ avec Monsieur Hamed BORCHOCK – Président –
  • Dans le village : Un Conseiller de la commune
  • Un Mocadem
  • Un Caïd à TAOUZ – qui dépend du chef de cercle de RISSANI
  • Un Khalifa à Merzouga (représentant du Caïd)
  • Une gendarmerie Royale : Adjudant HANI à Merzouga

JDAYD dépend des services de la Province d’ERRACHIDIA et de son Gouverneur Monsieur AMIMI (nouvellement nommé).

Toutes ces personnes ont été informées des différents projets menés sur ce village.

 

III – OBJECTIF DU PROJET 2011-2012 ET RESULTATS ATTENDUS

  • Poursuite de l’aménagement du réseau de distribution d’eau dans le village par borne fontaine commencé en 2010.

Permettre une meilleure hygiène et lutter contre les maladies hydriques : Prévoir de nouvelles bornes fontaines avec dalle et puisard permettant l’évacuation de l’eau aux droits des robinets.

Cette solution permet d’éviter les flaques d’eau dans lesquelles les bactéries et les larves de moustiques se développent.

image012
image010

 

  • Maintenance d’un système en place : Dans le cadre du suivi de nos installations, nous avons au sein de notre commission de régulation mis en place avec la collaboration de la Sté « TRANS ENERGIE » un schéma de maintenance.
  • Etude d’impact pour la réalisation de lavoirs dans le village de JDAYD afin d’améliorer les gestes et postures des femmes pour laver le linge. De source médicale, de nombreuses femmes dans cette région, souffrent d’Arthrose liée à leurs modes de travail au quotidien (lavage du linge accroupie dans des bassines posées au sol etc…)
  • Levé topographique d’un Ouedt dans le cadre de l’aménagement des accès des Oasis du SUD. Il s’agit dans ce projet de faire un relevé sur 150 m dans un Oued en vue d’implanter un ouvrage d’Art submersible.

Objectif : réaliser des profils en long et en travers en vue de faciliter l’implantation du Dalot

 

jdayd2jdayd1

 

 

  • Plan de recollement des chantiers réalisés cette année,
     
  • Levé topographique d'avant projet d'un village du sud marocain en vue d’une installation d’un système de pompage solaire pour 2012

 

image015

 

  • Aide dans la construction du dispensaire (matériaux traditionnel : le pisé) dans le village de JDAYD. L’objectif est de réaliser la salle du dentiste (voir plan ci-dessus)

Capture

IV – ETUDE DE FAISABILITE

  • Ce projet émane d’une région marocaine déjà connue de notre Association EAU SOLEIL.
  • Ce projet peut « entrer » dans nos activités à travers la Commission de Solidarité Internationale « ECHANGES ET DEVELOPPEMENT » créée au sein de notre Association et particulièrement attachée à l’accompagnement local des populations bénéficiaires des systèmes de pompage solaire. Ces actions rentrent dans un schéma de développement durable.
  • Les populations de ce village de JDAYD sont « partie prenante » dans le projet. L’Association IGHARMAN est particulièrement « dynamique ». Un vrai consensus existe et toutes les décisions sont prises collectivement au cours des réunions de douar.

 

Contact : Itrane Sahara –       Mohamed Karraoui – Tél : 00212 66 21 86 67 – Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

GPS : N30°52.851 – W04°08.477 – www.itranesahara.com

Association IGHARMAN – Village de Jdayd – Taouz-Rissani-Errachidia 52202 Maroc

 

V – PLANNING PREVISIONNEL DE REALISATION

  • Validation du projet par la commission de régulation EauSoleil : Fin Novembre 2010
  • Montage Administratif et financier entre l’association Eausoleil et les bénéficiaires  Fin d’année 2010
  • Etude Technique et financière des différents projets – (2  missions de préparation sur le terrain) : De Sept 2010 à Fev. 2011
  • Recherche de fond : De Sept 2010 à Février 2011
  • Préparation des élèves sur le projet : De septembre 2010 à Mars 2011
  • Réalisation du projet avec les élèves : Début Avril 2011 (Semaine 14 et 15)
  • Bilan et résultat du chantier présentés aux partenaires : Mai/juin 2011

 

VI - BUDGET PREVISIONNEL 2011

1 – Etude préparatoire

Frais Commission de régulation (maintenance, réunions…)

  • Gestion de maintenance 2011 + 2012    soit 1300€/an                                   = 2 600,00 €
  • Frais de déplacement réunion interne : 4 voy x 200 €                                     =    800,00 €
  • Mission de préparation au Maroc : 2u x 1500 €                                               = 3 000,00 €

2 – Poursuite du réseau de distribution d’eau par bornes fontaines :

Village de JDAYD  = 4 bornes ; Village de JDAYD II = 3 bornes

  • Soit 7u x  750 €/borne équipée                                                                   = 5 250,00 €
  • Tracto pelle : 10x 200 €/j                                                                           = 2 000,00 €

3 – Plantation de 3 arbres/bornes fontaines réalisées :

  • (1 tamaris, 1 palmier, 1 laurier) x 12 bornes soit 100 €/bornes x 12u                 = 1 200,00 €

4 – Equipement du puits de l’Erg et raccordement au château d’eau de l’auberge Itrane Sahara :

  • Fiinancé par l’auberge Itrane Sahara                                                              = 0,00 €

5 – Travaux de génie civil (aide à la réalisation du dispensaire):

  • Paillasse dispensaire (Mtx)                                                                             =   200,00 €
  • Enduit traditionnel (tracto pelle, paille…)                                                         =   500,00 €
  • Main d’œuvre locale (maçons) 6 ouvriers x 10€/j x 10j                                       =   600,00 €

6 – Chauffe eau solaire pour le complexe social et dispensaire :

  • Estimation fourniture, livraison                                                                        = 3 000,00 €

7 – Chantier Jeunes :

  • Location Véhicule de transport adapté (M.O + Mtx)

255 €/j x 15j                                                                                 = 3 825,00 €

  • Billet avion France /Maroc AR (18 pers)

300 € x 22 pers                                                                             = 6 600,00 €

  • Hébergement/repas

380 € x 22 pers                                                                             = 6 804,00 €

 

Total Budget pour 2011                                                                                    = 36379,00 €

 

VII – PIECES TECHNIQUES DU PROJET :

Etude d’un ou deux lavoirs pour le village de JDAYD (village pilote depuis 2003)

Possibilité d’intégrer l’étude dans le programme de 2011 ou 2012. La date de réalisation reste à définir en fonction du résultat de l’étude.

Esquisse du lavoir …

 

image020

image022

image025

 

image029

image030

Capture09-02-2011-21.46.20

Capture09-02-2011-21.46.37

image027

 
casus telefon